Présentation et programme

Le jeudi 4 juin 2015 à Caen, la Fédération Autonomie et Habitat a proposé une journée d’étude normande.

L’habitat intermédiaire destinée aux personnes en situation de handicap.

Réalités et perspectives.

L’hypothèse à partir de laquelle nous avons construit cette journée est que nous assistons à une série d’évolutions à la fois des besoins et des aspirations des personnes handicapées dont un certain nombre d’entre elles envisagent, souhaitent, aspirent, désirent vivre « chez elles ». Ces évolutions tiennent à la fois aux conséquences de la conception assez récente en France que la vie en situation de handicap peut être « incluse » dans la Cité (conception qu’a inscrit dans la loi celle de février 2005), ainsi que l’émergence de situations nouvelles de handicap qu’elles soient les conséquences d’accidents graves ou de maladies évolutives et dégénératives. Simultanément, un certain nombre d’initiatives que l’on peut qualifier « d’habitat intermédiaire » ont vu le jour en France ces dernières années aux fins de répondre à ces attentes. Ces initiatives se caractérisent le plus souvent par un regroupement de logements dédiés à ces personnes et la mise en commun de services ou de ressources d’accompagnement estimés nécessaires pour rendre la vie au domicile possible. Elles concernent des situations de handicap moteur, mental, psychique,sensoriel ou cognitif.
Cette journée d’étude se propose de cerner ce double mouvement d’aspirations des personnes et de fabrication de solutions. A la fois dans ces dimensions de réalités sociales, de production de solutions et d’interrogation des politiques publiques d’action sociale et d’habitat.

9 h 00 Accueil par le Maire de Caen

9 h 15 L’évolution des besoins et des aspirations des personnes en situation de handicap.
Quelles sont les évolutions récentes des besoins et des aspirations des personnes en situation de handicap ? Comment l’évolution des situations de vie et de handicap, des réglementations et des modes de vie concourt à une forte volonté d’inclusion sociale ? Comment ces aspirations font-elles émerger de nouveaux besoins en matière d’habitat ?

Intervention d’Adeline Beyrie, auteure de « Vivre avec le handicap » paru aux Presses Universitaires de Rennes en 2015

Durée : 1 h (échanges avec la salle compris)

10 h 15 Quantifier et qualifier les besoins d’habitat intermédiaire sur un territoire ? Peut-on quantifier les besoins d’habitat intermédiaire destiné à des personnes en situation de handicap ? A partir de quels outils statistiques ou bases de données ? Avec quelles méthodes de concertation sur un territoire donné ?

– Jean-Luc Charlot, co-animateur de la démarche Ti’Hameau.
– Virginie Louedec, Chargée de l’observatoire dépendance et autonomie. Observatoire des solidarités. Délégation sociale. Conseil départemental de l’Eure.
– Joël Bougarel, Responsable qualité à l’Apaei de Caen. Présentation de la méthode « obServeur » de l’UNAPEI comme méthode de constitution d’une base de données statistiques qualitative.

Durée : 1 h 30 (échanges avec la salle compris)

11 h 45 Tour d’horizon (non exhaustif) de réalisations d’habitat intermédiaire. Entre logement privé et établissement, des formules d’habitat intermédiaire destinées à des personnes en situation de handicap sont élaborées et mises en oeuvre en réponse aux aspirations de ces personnes.

– Dispositif des « familles gouvernantes », UDAF de la Manche, Frédérique Bouyaud, responsable des services UDAF de la Manche
– Appartements regroupés, appartements supervisés, Chantal Lanier, vice-présidente de l’Apaei de Caen
– Résidences Ti’Hameau, Henri Le Pargneux, gérant d’Alter Domus

Durée : 45 min (échanges avec la salle compris)

12 h 30 Déjeuner

13 h 45 Tour d’horizon (non exhaustif) de réalisations d’habitat intermédiaire (suite)

– Unité de Logements avec Service, GIHP de Lyon, Roxane Ruiz, chargée de mission GIHP Rhône Alpes
– Appartements pour déficients visuels à Caen, Mireille Bidault, présidente de l’association Latra-DVA
– Maison pour la vie autonome à PFASTATT (67), Evelyne Lamon, directrice générale d’Handicap Service Alister

Durée : 45 min (échanges avec la salle compris)

15 h Quelles politiques publiques à mettre en oeuvre ?

En quoi et comment les politiques publiques peuvent-elles favoriser le développement de ces formules d’habitat intermédiaire : par des incitations à faire (appel à projets), par des évolutions réglementaires (document d’urbanisme) ou législatives ? Comment peuvent-elles accompagner leur mise en oeuvre ? Quelles articulations à trouver entre politiques d’actions sociales et politiques d’habitat ?

– Jacky Guérineau, directeur général adjoint au Conseil Départemental de la Manche – Pôle solidarités, formation, jeunesse, sport et culture.
– Sonia de La Provoté, première adjointe au Maire en charge de l’urbanisme, de l’habitat et du renouvellement urbain à la ville de Caen, 2ème vice-présidente en charge de l’aménagement de l’espace à Caen-la-Mer, 4ème vice-présidente du Conseil Départemental du Calvados.
– Rémi Trocmé, directeur de l’habitat et de l’aménagement durable au Conseil Départemental du Bas-Rhin

Durée : 1 h 30 (échanges avec la salle compris)

16 h 30

Impressions et points forts de la journée : Marie-Noëlle Lavier, Médecin ayant une maladie invalidante. Engagée pour le respect de la dignité et des droits de l’homme et d’abord des personnes les plus fragiles.

Conclusion et Perspectives : Frederik Lequilbec, Président de la Fédération Autonomie et Habitat

17 h 00 Fin des travaux